samedi 09 août 2008

HISTOIRE POUR ENFANTS Bousie la vache Chapitre 4

Catégorie : HISTOIRE POUR ENFANTS Bousie la vache Chapitre 4

Au même instant, on entend un long craquement et quelque chose s’abat sur la soucoupe volante, la fendant en deux.
Bousie est projetée au sol, recouverte par des branchages. On entend à nouveau un craquement puis un second chêne tombe sur le premier, suivi d’un troisième.
- Supur s’est servi de sa queue pour couper ces arbres, dit Gluvina à Bousie en l’aidant à s’extraire du feuillage. Nous n’aurions jamais du nous poser dans cette clairière au milieu de la forêt. Allons nous en vite ! Il est capable du pire !
Et Gluvina se met à ramper entre les branches et les feuilles. Elle tient Bousie dans ses bras jusqu’à temps qu’ils soient dehors.
Deux autres extra-terrestres les attendent à l’extérieur.
- Nous lui avons tiré dessus mais il a pu s’échapper, dit Nagor, le plus vieux.
Ses yeux montés sur pédoncules sont collés à des jumelles. Il les tient dans sa première main gauche. Sa première main droite brandit un appareil qui ressemble à un fusil, tandis que sa seconde main droite tient quelque chose qui pourrait être une épuisette.
- Nous ne serons tranquilles que quand nous l’aurons capturé, dit Pianko, le second extra-terrestre. Un jour je l’aurai au bout de mon réducteur et je ne le raterai pas.
Il porte le même équipement que Nagor. Lui aussi scrute la forêt à l’aide de ses jumelles.
- Quand nous l’aurons capturé, nous pourrons enfin retourner chez nous, dit Gluvina à Bousie en soulevant son collier.
A cet instant Bousie s’aperçoit que chacune des boules est percée d’une ouverture munie de barreaux. Des doigts minuscules les étreignent !
Gluvina a saisi la sphère du milieu entre le pouce et l’index et l’écrase légèrement. Sous la pression, la grille s’ouvre.
- Cette cellule est destinée à Supur, poursuit-elle.
Et elle repousse la grille.
- Nous courrons après lui depuis trop longtemps, dit Pianko. Mes parents sont vieux, ils me manquent.
- Je l’ai dans mon champ de vision. Dommage qu’il soit hors de portée de mon réducteur, dit soudain Nagor, les yeux vissés à ses jumelles. Il tient quelque chose qu’il est en train de me montrer.
- C’est quoi ? demande Bousie.
- On dirait une mouche… Elle paraît terrorisée.
- Ho mon dieu ! murmure la petite vache. Il a pris Tita en otage !